Le métier d’agent immobilier : missions, qualités, salaire, formations…

Le métier d’agent immobilier est un beau métier qui ouvre toujours des perspectives d’embauche, en freelance notamment, en étant rattaché à une société. Stéphane Plaza, l’agent immobilier de « Maison à vendre » vous a donné envie de vous lancer dans cette carrière ? Attention le métier va au-delà de ce qu’on peut voir à la télé.

Les missions de l’agent immobilier

De la prospection

Dans un premier temps, l’agent immobilier doit avoir des mandats de vente ou de location afin de proposer des biens à ses clients. Cela commence donc par de la prospection en agence : prospection téléphonique après avoir effectué des recherches sur internet ou bien encore directement sur le terrain en enquêtant dans la zone ou l’agent vend. Par exemple en faisant du porte à porte directement pour se renseigner ou également en se rendant dans les commerces de proximité. Il doit donc être à l’affût de tout et réactif.

Analyse du bien en direct et premières négociations

Avant d’avoir le mandat, l’agent immobilier doit évidemment analyser le bien en se rendant sur place, estimer le coût, et peut à ce moment négocier avec le vendeur pour avoir l’exclusivité du bien. Des qualités d’analyse et de négociation sont donc importantes dès le début de sa mission.

Communication autour du bien acquis

Une fois un mandat acquis, ce professionnel de l’immobilier doit créer une annonce en ligne afin qu’elle soit visible par tous. A travers son fichier prospect, en fonction de la demande il va également relancer les possibles acheteurs ou locataires. Selon la taille de l’agence, il va également informer d’un nouveau mandat le siège de l’entreprise.

Présentation du bien à de futurs propriétaires ou locataires, négociation, art du discours

Une fois le mandat en poche, il va présenter le bien à des prospects intéressés. A partir de ce moment son argumentaire de vente commence. En effet il doit faire en sorte que le client soit totalement séduit par le bien pour qu’il fasse une proposition de prix. Il a intérêt à bien s’être informé sur le bien afin de bien répondre aux différentes questions des intéressés et pour préparer son argumentaire de vente.

Négociation avec le propriétaire si besoin

Dans de nombreux cas, le futur acheteur va faire une proposition en dessous du prix proposé. Le rôle de l’agent immobilier est de négocier avec le propriétaire afin que le bien puisse se vendre. Dans ces moments-là, il faut avoir les nerfs solides et ne rien lâcher pour que le bien puisse se vendre, car le salaire de l’agent immobilier dépend des ventes qu’il a effectuées. Notamment en freelance où le salaire dépend uniquement des ventes effectuées. En freelance, présenter 30 biens et ne faire aucune vente revient à un salaire de… 0 !

Rédaction de l’avant contrat

Cette partie est régulièrement prise en compte par les agents immobiliers. Cela demande un minimum de connaissances juridique dans le domaine immobilier et une bonne rigueur pour éviter des erreurs. Cela se fait en agence. C’est l’une des tâches généralement moins appréciée par les agents car c’est de la paperasse qui peut prendre du temps.

Les qualités de l’agent immobilier et salaire

Comme on peut le voir à travers les missions de ce professionnel, différentes qualités sont à posséder :

  • Sens du relationnel,
  • Bonne capacité à négocier et à convaincre,
  • Sens de l’analyse,
  • Ténacité et nerfs solides,
  • Flexible dans les horaires (un agent a régulièrement des horaires décalés)
  • Connaissances juridiques dans le domaine de l’immobilier,
  • Rigueur

Concernant le salaire d’un débutant, celui-ci peut varier en fonction du nombre de biens que vous avez vendu et de a valeur de ce dernier. Cela peut donc commencer au SMIC et aller au-delà de 3000€ pour les meilleurs. En freelance, le pourcentage touché sur un bien vendu sera plus important que celui perçu en agence, cependant si vous ne faîtes aucune vente, alors pour n’aurez aucune rémunération.

Les différentes formations pour devenir agent immobilier

Le BTS profession Immobilières

La formation la plus connue et reconnue est le BTS profession immobilière qui s’effectue en 2 ans après le bac. Il peut s’effectuer en alternance ou en initial. Avec cette formation vous aurez moins de difficultés à trouver un emploi.

En freelance

De plus en plus d’agents immobiliers se mettent à leur propre compte en freelance, et plus d’un est en reconversion professionnelle sans avoir d’expérience ou diplôme dans le domaine. De plus en plus d’entreprises proposent ce type de contrat en freelance. Ensuite l’entreprise vous propose des formations en interne quand vous voulez, dès que vous voulez, et par la suite ça sera à vous de faire vos ventes. L’intérêt pour ces entreprises, se trouve dans le fait qu’elle ne vous verse aucun salaire et elle récupère un pourcentage sur vos ventes. L’intérêt pour un professionnel dans ce domaine, s’il est bon, c’est d’avoir un meilleur salaire grâce à un pourcentage plus important perçu sur les ventes.

Une formation professionnelle de moins d’un an

Certaines agences proposent des contrats pré embauche avec une formation courte vous permettant d’être opérationnel par la suite. C’est ce que propose par exemple le groupe Guy Hoquet.  Cela peut être un bon compromis pour des adultes en pleine reconversion professionnelle qui ne veulent retourner à « l’école » avec le BTS profession immobilière, et qui ne souhaitent pas être en freelance.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous appréciez Guide immobilier ? Suivez-moi sur les réseaux sociaux !